Experience La vie est belle Relations

Pourquoi je quitte Facebook?

Par le 28 décembre 2017

Ceux qui me connaissent suffisamment, savent que j’aime la communication. J’aime les technologies. Et que je suis un ardent défenseur des chrétiens (surtout s’ils ont de l’influence) qui utilisent les médias sociaux, à bon escient.

J’ai vu tant de bonnes choses sur les différentes plateformes disponibles. J’ai vu clairement l’Évangile partagé et adopté dans les médias sociaux. Mais, je me demande très souvent si ce que je (moi – personnellement) fais, va dans le bon sens … Si ce que je fais porte le fruit que Dieu valide.

«Avant tout, prends garde à ce que tu penses au fond de toi-même, car ta vie en dépend… Réfléchis au chemin que tu vas prendre, engage tes pas dans une direction sûre.» Proverbes 4:23, 26 FRC97

Nous pourrions ne jamais le réaliser, continuer à penser que c’est un mythe et nous pourrions (comme je l’ai fait depuis des mois) nous convaincre que c’est seulement un résultat d’exagération, mais c’est vrai: Facebook change notre vie d’une façon très insidieuse.

Alors que je priais ces dernières semaines, j’ai clairement ressenti le feu vert de Dieu pour faire une très longue pause FB. J’aimerais vous expliquer ma démarche et comment (si vous le souhaitez) continuer à me «suivre»!

Certaines personnes ne se retrouveront pas dans les lignes qui suivent, car elles savent gérer FB de façon extraordinaire. Je ne donne ici aucun conseil, mais je souhaite partager ce qui me motive. Et peut-être que ces quelques points de réflexion vous aideront à reconsidérer votre utilisation de Facebook (Et de votre temps)!

Tout d’abord, je souhaite «redécouvrir mes “vrais” amis». Je veux dire j’ai vraiment aimé l’interaction avec des milliers de gens partout dans le monde via FB, mais je veux vraiment me donner plus aux véritables connexions. Les vrais gens ont besoin de vraies relations. Le numérique doit servir l’organique mais ne doit jamais le remplacer. Franchement, il est impossible de ressentir un coeur via FB et encore moins de le partager. Nous nous trompons nous même si nous croyons que FB fait le travail! Les réseaux sociaux me gardent dans la superficialité!

Quand tu rencontres quelqu’un, ne te contente pas de vivre des instants superficiels. Éprouve son intériorité, et si tu l’aimes, apprends à voyager dans ses rêves et ses désirs. – Dugpa Rinpoché

Ensuite, je voudrais vraiment me donner plus à mon travail en faveur de mon église locale (Au delà bien sûr du fait que ma famille est en top priorité). J’ai cru un temps que «travailler en faveur des gens via FB était vraiment efficace» mais en réalité, mon impact est superficiel. En 2018, j’ai choisi, conduit par Son Esprit, à rester plus à la Réunion. En fait, 70% de mon année 2018 se fera à la Réunion! Trop top!

L’un de mes amis dans le ministère, un homme de Dieu d’une sagesse extraordinaire, m’a dit il y a quelques mois, qu’il avait souvent vu des églises sur lesquelles Dieu avait mis Sa main. Ces églises avaient commencé à vivre des choses extraordinaires, une croissance magnifique. Mais alors, que le pasteur allait dans le monde pour inspirer les autres églises à vivre de grandes choses avec Dieu en partageant l’histoire de son église locale, l’histoire se défaisait! Oh! Cela m’a beaucoup fait réfléchir. Je me dois de me concentrer sur ce que Dieu m’appelle à faire. J’aime mon église locale. Et je sais qu’ils m’aiment! «Aimer, qu’est-ce que c’est? Maintenant, nous le savons: Jésus a donné sa vie pour nous. Donc, nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères et nos sœurs.» (1 Jean 3:16 PDV)

Troisièmement, vous ne me croirez peut être pas mais en 2017, il m’est arrivé de répondre à plus de 3000 messages par semaine. Entre les commentaires FB, les messages privés, les emails et les sms…. et sans compter les WhatsApp… Du vrai n’importe quoi. LOL!

La nature de mon travail me limite dans la délégation : je n’ai jamais partagé des messages privés sans l’accord des personnes qui me partageaient leur coeur. Du coup, les messages, c’est moi qui y réponds. Il m’est devenu très difficile de garder l’esprit aiguisé. Je ne veux pas offrir le «pire de moi» à mon église locale.

Lors de mon dernier break, j’ai réalisé combien j’étais beaucoup plus apte à faire ce que Dieu veut que je fasse sans les commentaires continus et les réactions à tout ce que je postais sur Facebook. J’étais plus présent – là où j’étais! Vous commencez à comprendre, je n’arrive pas à bien gérer l’invasion subtile des réseaux sociaux et surtout celui de FB.

Bien entendu, j’ai mis tout mon coeur à répondre à tous les messages auxquels je pouvais répondre. J’ai toujours été conscient que derrière chaque demande d’aide, il y a des gens si précieux. Mais, je ne peux pas me donner à tout le monde avec efficacité si je continue sur ma lancée.

Ce qui m’amène à partager avec vous la quatrième chose qui me motive vraiment, surtout en 2018, c’est de passer BEAUCOUP plus de temps avec les gens – les vrais. Plus que jamais, je voudrais réellement que «mon» influence soit fructueuse pour Christ et Son royaume. Certes, ce n’est pas FB qui est le problème mais MA gestion de FB. Donc, je vais être extrêmement intentionnel dans mes rapports avec les gens.

Mon utilisation de Facebook m’a trop souvent trompé en me faisant croire que je passais du temps avec mes amis et ma famille à travers «le poke, le message, le tag ou le partage de photos». En réalité, cela peut conduire à la mort de l’interaction véritable, celle qui laisse le parfum de la vie. J’aime la technologie mais je préfère les vraies relations.

L’amour se passe de cadeaux, mais pas de présence. — Félix Leclerc

Pour aller plus loin, l’une des choses qui ne va pas me manquer sur FB, ce sont les discussions engendrées par une incompréhension ou parce que la personne pense que comme mon mur est public, elle peut tout dire. Le nombre de fois, où je me suis fait «insulter» ou «corriger» parce que la personne se permettait de juger ma vie et mon coeur sur UN post! C’est super chaud d’essayer d’expliquer à un inconnu qu’il se trompe via FB. Lol. Va essayer d’expliquer à quelqu’un qui ne te connaît pas et qui n’a pas du tout le contexte de ta vie, ce que tu es en train de vraiment dire. Par nature, FB engendre une interaction qui tend à effacer lentement et sûrement, la bienséance mais en plus, qui nous amène à violer plus facilement des règles et lois élémentaires de la Parole de Dieu, en ce qui concerne le respect entre adultes et jeunes, ou entre leaders et peuple…

Je ne vous parle pas du nombre de gens qui se vexent pour rien, ou du nombre de gens qui rendent «tes» posts politiques ou super spirituels… J’avoue, à ma grande honte, j’ai perdu tellement de temps à essayer de répondre, parce que j’aime les gens et aussi parce que je n’aime pas ni avoir tord ni laisser l’autre avoir le dernier mot. Dans mon cas, FB est un outil excellent pour alimenter «mon» orgueil. OUCH!

Une autre des raisons de mon départ de FB, est de m’assurer que mon temps redevienne l’un de mes plus grands trésors. Mon énergie et mon temps sont des denrées rares, et je sais que Dieu me rendra responsable de ma façon avec laquelle je les ai utilisés. Durant mes breaks FB, j’ai remarqué une hausse sensible de mes découvertes – je parle ici des choses qui comptent. Lire un livre, un bon article ou faire des recherches demandent du temps et de l’énergie, je ne veux plus perdre de temps. Chercher ce qui importe vraiment et ce qui va véritablement m’aider à aider les autres.

En conclusion, et à la plus grande satisfaction de mon épouse, de mon équipe, je vais faire une très longue pause de FB. Quand vous verrez des posts, c’est qu’ils seront postés via une autre application. Je ne serai plus en contact direct avec FB ni messenger. Mes médias préférés pour partager mon coeur et ma vie seront Twitter, Instagram et mon blog. Je ne pourrai donc pas répondre à vos messages Messenger. Je m’en excuse d’avance. Ceux qui voudront me joindre sauront comment faire! Mes pages resteront actives mais je n’y serai plus. En clair, je désinstale l’app sur mon tel et iPad. Et voilà. Mon blog devient mon principal moyen d’expression.

Je tiens à remercier les milliers de gens qui m’ont suivis depuis plusieurs années maintenant. J’espère quand même que le bilan est plus positif que négatif. Je crois sincèrement que nous rentrons dans une saison de bénédictions extraordinaires si nous marchons selon les termes de Son alliance.

J’aimerais finir cet article par les paroles de Jésus-Christ qui nous encourage à chercher tout d’abord Son Royaume et Sa justice, ou comme nous retranscrit E. Peterson dans sa paraphrase le Message, à «nous plonger dans SA réalité»!

Matt 6: 33-34 (Version le Message)

Ce que j’essaie de faire ici, c’est de vous amener à vous détendre, de ne pas être si préoccupés par le fait de recevoir, afin de pouvoir réagir aux dons de Dieu. Ceux qui ne connaissent pas Dieu et sa façon d’agir se tracassent pour ces choses, mais vous, vous connaissez à la fois Dieu et sa façon d’agir. Laissez votre vie s’imprégner de la réalité, des initiatives et de la provision divine. Ne vous inquiétez pas de manquer de quelque chose. Vous verrez que tous vos besoins humains seront satisfaits au quotidien. Prêtez toute votre attention à ce que Dieu fait en ce moment, et ne vous prenez pas la tête à propos de ce qui peut arriver ou ne pas arriver demain. Dieu va vous aider à gérer n’importe quelle difficulté qui se présente, quand le moment viendra.

Dans l’immensité du monde, vous n’êtes qu’un individu. Mais pour un de vos proches, vous êtes peut-être le monde entier. – Anonyme.

Du fond du coeur merci de m’avoir lu, de me comprendre et de me soutenir dans la prière, MERCI.

En Lui, Bruno.

Commentaires

commentaires

MOTS CLÉS
ARTICLES EN RELATION
BRUNO PICARD
La Réunion

J’ai l’immense joie et privilège d’être marié à Elodie. Nous sommes les parents comblés de 3 enfants qui se prénomment Lisa (née en 2003), Anna (née en 2007) et Théo (né en 2014). En 2000, nous avons été conduits à implanter une église locale, qui aujourd’hui s’appelle Extravagance, à l’île de La Réunion. Nous avons choisi ce nom après plusieurs mois de réflexion dans la prière. Nous avons eu la paix de le choisir… sans regrets, mais non sans quelques incompréhensions. Cela étant dit, nous voulons continuellement rappeler au monde que l’Amour de Dieu est EXTRAVAGANT. C’est-à-dire qu’il trouvera toujours un chemin pour atteindre les cœurs. Pasteur à plein temps, je suis tellement reconnaissant d’appartenir à une équipe pastorale extraordinaire. J’enseigne à l’école Destinée et par Sa grâce, j’exerce un ministère prophétique partout où Dieu me conduit. Mon appel est de libérer des destinées, mais aussi d’étendre le Règne de Christ en équipant des hommes et des femmes, afin qu’ils deviennent des leaders forts et matures pour l’œuvre du ministère. J’interviens souvent dans la formation du Leadership à tout niveau et dans de très nombreux domaines. Mon rêve : voir mon île, ma nation, la Francophonie entière être sauvées par Jésus-Christ… Merci d’exister

Me contacter