Version 2
Leadership

Gestion d’image!

Par le 20 avril 2018

 

Les mots “gestion” et “image” ne sont pas des mots négatifs en soit, au contraire. Mais, lorsqu’ils sont mis ensemble dans notre vie (surtout si nous sommes en position de leadership), ils créent un cocktail explosif et mortel, dont les dommages collatéraux sont catastrophiques.

Matthieu 5.37 : Dites simplement «oui» si c’est oui, «non» si c’est non. Tous les serments qu’on y ajoute viennent du diable. (BDS)

La gestion d’image, c’est ce que nous commençons à faire lorsque notre monde intérieur et secret est déconnecté et séparé de notre monde extérieur et visible. La gestion d’image commence lorsque ma vie privée est déconnectée de ma vie publique. 

Lorsque ma vie intérieure et ma vie extérieure ne sont pas en intégration complète et harmonieuse, je suis donc désintégré et ma vie devient très fragile. Alors nait l’hypocrisie qui consiste à se montrer sous un jour différent de la réalité, qui est le fait d’adopter des comportements très différents selon ses interlocuteurs. Croyez moi, j’ai été un expert (atteint du syndrome de vouloir plaire aux hommes plus qu’à Dieu). On appelle cela la duplicité !

Jésus-Christ partage très souvent sur ce sujet dans la Bible. Il n’avait tout simplement aucune tolérance pour la duplicité ou l’hypocrisie ou encore pour la gestion d’image. Notre Roi ne cesse de revenir sur ce sujet capital tout au long de Sa vie sur terre à chaque fois qu’Il fait face à des pharisiens.

Matthieu 23.5-7 : Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements; 6 ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues; 7 ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi.

Luc 11.46 : Et Jésus répondit : Malheur à vous aussi, docteurs de la loi ! Parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l’un de vos doigts.

Pour l’œil non averti, ou celui qui manquait de discernement, ces professionnels avaient l’air sérieux et consacrés. Ils portaient une petite boite portée par les juifs pieux, contenant un feuillet où sont transcrits des versets de la Bible. Ils prônaient haut et fort le respect total à toutes les règles et lois de la Torah.

 

Rien de mal à vouloir inspirer les autres à servir Dieu de la manière la plus excellente. Mais, le problème des pharisiens était qu’ils servaient d’artifices et de techniques, et de speech qui ne REFLETAIENT pas du tout la réalité de leur vie. Ils projetaient l’image d’une vie qu’ils avaient cessé de vivre. Selon Jésus-Christ, les Pharisiens donnaient l’impression d’être clean, justes et pures, mais à l’intérieur, ils étaient souillés, impurs, remplis d’eux-mêmes et enflés d’orgueil, satisfaits de leur propre justice !
Prendre soin de ma vie publique – l’image que je donne – alors que ma vie privée est en perdition ou en perte de qualité, est exactement comme si je mettais toutes mes finances pour un lifting du visage, alors que je suis atteint d’un cancer !
J’ai longtemps été un pharisien. En tant que leader, la tentation et la pression de peaufiner l’image que l’on projette envers les autres, est quasi-quotidienne.
Combien de fois, m’est-il arrivé de prêcher un message le dimanche, que je cessais de vivre le lundi… ??!!
Mais, il y a plus grave encore !!! Le plus grand danger n’est même pas la gestion d’image. Le plus grand problème et danger est de “JUSTIFIER cette gestion d’image”. En chacun de nous, sommeille un pharisien en puissance. Il est tellement facile de tomber dans le piège de la gestion d’image. Cela devient très vite incontrôlable.

 

Pendant des années, j’ai eu un succès – mitigé – mais un succès aux yeux de beaucoup. Mais, mon âme n’était pas en bonne santé. Ma vie privée et ma vie publique n’étaient pas en harmonie et en intégration. Le succès public me demandait tellement d’énergie que je négligeais la santé de mon âme. Le succès et la réussite peuvent nous propulser à un niveau dans lequel notre caractère ne suit pas !
Après 6 ans de pastorat, l’image que je projetais ne correspondait plus du tout à ce que j’étais vraiment. La vie publique était devenue une idole dont la voracité détruisait les besoins légitimes de mon âme devenue malade. 
La gestion d’image qui néglige la santé de l’âme me rappelle le travail préparatoire de la démolition par explosif d’un grand bâtiment. De temps en temps, je regarde ces émissions sur la démolition de bâtiments immenses qui nécessite l’intervention d’experts en explosif. Pendant des semaines, les experts étudient le bâtiment et ses fondations, à la recherche des faiblesses du bâtiment.

 

Avec beaucoup de précision, de minutie et de persévérance, ils vont pénétrer le bâtiment et placer des charges explosives aux endroits caractérisés par leur fragilité et leur faiblesse. Pendant des semaines, les passants se demandent ce qui se passe. Ils voient beaucoup de va-et-vient, beaucoup de remue-ménage, beaucoup d’efforts mais le bâtiment tient toujours.
Et puis vient le jour “J”… L’expert en explosif en chef, demande à tout le monde d’évacuer la zone et “BOOM” tout le bâtiment disparait en quelques secondes sous un bruit assourdissant noyé par un nuage qui inonde le ciel jusqu’à l’heure coloré d’un bleu céleste.
Plus qu’une explosion, c’est une implosion. Cette image d’implosion m’a beaucoup parlé et avec l’aide de mon pasteur Marc et de son équipe, ainsi que celle de ma femme et de mon équipe, j’ai pu être restauré et reconstruit selon Sa Parole et Son Esprit.
Mais cette image de l’implosion est toujours pour moi comme un avertissement qui me garde dans une zone de protection. Je sais que lorsque je tombe dans le piège de la gestion d’image, c’est que je prépare mon implosion.
Plus je vieillis et moins je m’inquiète de ce que j’ai accompli ou de ce que je n’ai pas encore accompli, et plus je m’inquiète de savoir ce que je suis devenu et de ce que je deviens. Je ne veux pas perdre mon énergie sur l’image que je donne mais me donner à fond sur ce que je deviens VRAIMENT!

Lorsque mon âme est en bonne santé, mon leadership devient efficace et porte du fruit. Lorsque ce que je deviens est à l’image de Christ, ceux et celles que Dieu me confient ont une chance réelle d’être inspirés à devenir comme Christ! Le leader digne de Christ FAIT très attention à ce qui se passe en lui, afin qu’il soit un exemple en conduite. 

 

3 Jean 1.1-5 :L’ancien, à Gaïus, le bien-aimé, que j’aime dans la vérité. 2 Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. 3 J’ai été fort réjoui, lorsque des frères sont arrivés et ont rendu témoignage de la vérité qui est en toi, de la manière dont tu marches dans la vérité. 4 Je n’ai pas de plus grande joie que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité. 5 Bien-aimé, tu agis fidèlement dans ce que tu fais pour les frères, et même pour des frères étrangers.

 

Commentaires

commentaires

MOTS CLÉS
ARTICLES EN RELATION
BRUNO PICARD
La Réunion

J’ai l’immense joie et privilège d’être marié à Elodie. Nous sommes les parents comblés de 3 enfants qui se prénomment Lisa (née en 2003), Anna (née en 2007) et Théo (né en 2014). En 2000, nous avons été conduits à implanter une église locale qui aujourd’hui s’appelle Extravagance à l’île de La Réunion. Nous avons choisi ce nom après plusieurs mois de réflexion dans la prière. Mais nous avons eu la paix de le choisir… Sans regrets mais non sans quelques incompréhensions. Cela étant dit, nous voulons continuellement rappeler au Monde que l’Amour de Dieu est EXTRAVAGANT. C’est à dire qu’il trouvera toujours un chemin pour atteindre les cœurs. Pasteur à plein temps, je suis tellement reconnaissant d’appartenir à une équipe pastorale extraordinaire. J’enseigne à l’école Destinée et par Sa grâce, j’exerce un ministère prophétique partout où Dieu me conduit. Mon appel est de libérer des destinées mais aussi d’étendre le règne de Christ en équipant des hommes et des femmes afin qu’ils deviennent des leaders forts et matures pour l’œuvre du ministère. J’interviens souvent dans la formation du Leadership à tout niveau et dans de très nombreux domaines. Mon rêve : voir mon île, ma nation, la Francophonie entière être sauvée par Jésus-Christ … Merci d’exister

Me contacter